Henry IV nous conte fleurette

Je suis tombée hier sur la promotion d’un livre qui m’a semblé du coup un beau clin-d’oeil à deux chroniques que j’avais écrites l’hiver dernier… sur cette capacité sans limite qu’avait Henri IV d’écrire des lettres d’amour. 

Jusqu’à ce qu’il en perdit la tête, au propre comme au figuré !

On sait aujourd’hui qu’il laissa une correspondance extraordinairement abondante, dont quelques 6482 lettres adressées …à la marquise de Verneuil seulement. C’est qu’il était passionné le Monsieur ! Il en écrivit également à la Reine Marie ainsi qu’à Marie de Médicis parmi d’autres.

«J’ai tellement envie de vous», Lettres d’amour d’Henry IV, 1585-1610, de l’auteure Françoise Kermina.

Un livre qu’il pourrait être une bonne idée de laisser sur la table de chevet de son mari vous ne pensez pas ? Au cas ou l’inspiration lui viendrait en cours de route !

J’en parlais ici. Puis ici.

Le Figaro en parle ici.

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Cent ans, de Herbjorg Wassmo

« Comment est-ce possible ? Des arbres qui restent là, au même endroit, et poussent jusqu'au ciel ? Pendant cent ans. Ils poussent et ils poussent. Ils sont secoués par le vent qui siffle dans leurs[...]

Les lionnes, Lucy Ellmann

En ce jour 5 de mon Calendrier de l'Avent littéraire, c'est d'un titre un peu hors norme que j'en envie de vous parler. Soit «Les Lionnes» de l'auteure américaine Lucy Ellmann, paru cet automne. Vous en[...]

Comment Proust peut changer votre vie

Vraiment, j'adore cette idée qu'un simple livre puisse changer notre vie ! Ainsi, après la lecture de l'article du Figaro dont je vous parlais hier et qui traitait de ce genre de librairie londonienne qui au[...]

Mal de mère: Le Top 3 de mes coups de cœur littéraires dédiés à la mère, 3 de 3

En cette journée de la fête des mères, nous voici donc avec ce troisième volet de mes coups de cœur littéraires portant sur le thème de la mère. Celui-ci ne se prétendant scientifique d'aucune façon ! Car clairement,[...]

La peur en Occident, Jean Delumeau

Quelle drôle d'année que ce 2020 qui s'achève n'est-ce pas ? Déjà, nous pouvons parier sans prendre de trop grand risque que nous nous rappellerons longtemps de cette année pandémique au cours de laquelle nous[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.