Héritage et filiation, prise 3

Crédit: Photo-libre.fr
Vous le connaissez maintenant, ce petit jeu pour lequel j’ai craqué cet été… Celui de l’héritage…

Voilà que ce matin, c’est une autre blogueuse qui s’est prêtée au jeu. Sylvie du blogue Au bonheur de la pierre blanche. Voici donc une belle façon de la découvrir… elle et son joli blogue.

Ce que je dois à ma mère (couturière) :
  • Une imagination sans borne
  • Mon côté autoritaire (mais je me soigne, hein)
  • Le goût de l’indépendance
  • La peur des orages
  • La ténacité
  • Mon côté «Rebelle»
  • Le sens de la justice
  • Le goût du pratique
Ce que je dois à mon père (agent immobilier et surtout espagnol) :
  • Mon côté «matheux»
  • Mon appétence pour la paperasse (ça tombe bien mon mari déteste!)
  • Le besoin de tout maîtriser
  • Le goût de l’indépendance (si, si, je lui dois aussi)
  • Mon incompétence dans le bricolage et autre travail manuel
Ce que je ne dois ni à mon père, ni à ma mère :
  • Mon besoin d’écrire
  • Mon goût pour la campagne
  • Mon côté sédentaire-solitaire
  • Mes réunions avec moi-même, ça peut durer des heures sans que je m’en rende compte
Sylvie Peyresblanques

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Rewind

Depuis quelques jours, je réfléchis à ma chronique de samedi dernier... Une chronique qu'il est néanmoins inutile de chercher maintenant puisque je l'ai supprimée moins de 24 heures plus tard, à la fin de ce[...]

Fragments de réalité

Photo: PABvision.com Je sais ! Il n'aura sans doute échappé à personne que je parle peu de mon livre ces temps ci... Aussi, vous serez-vous même fait la réflexion que je me dérobe peut-être. Ou qu'à[...]

Filiation, transmission...et ce qui en reste

Étrangement, c'est bien souvent lorsque je me demande de quoi je pourrai bien parler dans mes prochaines chroniques que les sujets se présentent à moi !Ainsi, je me suis pris les pieds ce midi - une[...]

Et les pièces du casse-tête se mettent en place..

Comme dans toutes histoires familiales - et la mienne ne fait pas exception à la règle - il est plus aisé de parler de ses ancêtres éloignés avec détachement puisque leur aura est alors baigné,[...]

Un étranger dans ma maison

Lors d'une chronique il y a plus d'un an, je parlais de Lee Miller, une illustre photographe du XXième siècle que j'avais découverte tout à fait par hasard, à travers la lecture d'un livre de[...]

2 commentaires sur “Héritage et filiation, prise 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.