Je vous défie!, William H. Danforth

Bon! Nous sommes déjà rendus au 23 décembre alors visiblement, je me suis laissée distancer dans mon projet de Calendrier de l’Avent littéraire!

Ainsi va la vie j’imagine!

N’empêche! Ce n’est pas une raison pour me laisser décourager et abandonner, n’est-ce pas ?

Ce matin, j’ai eu envie de vous parler de ce qui est probablement l’un des premiers livres qui m’ait marqué dans ma vie. Et si j’en parle, c’est que l’ayant lu alors que j’avais autour de neuf ou dix ans, je l’ai retrouvé dans ma bibliothèque ces derniers jours. Et oui! Une quarantaine d’années plus tard, il a survécu à mes innombrables déménagements! Et aux quelques boites de livres perdues en cours de route.

Bref! De quoi ça parle ce livre, «Je vous défie!» de l’auteur Wililam H. Danforth?

C’est en fait un livre de développement personnel. Son auteur, William H. Danforth (1870-1955) est parti de son expérience personnelle de pionnier du monde des affaires pour élaborer ce qui s’avère une méthode de motivation pour se dépasser et atteindre ses objectifs. En 1894, il fonde l’entreprise Purina, bien connue entreprise dédiée à l’alimentation des animaux. En 1928, il co-fonde l’American Youth Foundation, une organisation ayant pour objectif de former des leaders de tous horizons, une organisation qui existe toujours aujourd’hui. Et c’est justement cette organisation qui a publié dans les années soixante-dix cette célèbre méthode du «Je vous défie!», l’auteur étant décédé en 1955.

Selon cette méthode, il y aurait quatre éléments clés dans l’existence de chacun, quatre éléments devant tous être en équilibre pour aspirer au succès. On parle donc du «physique», du «mental», du «social» et enfin, du «spirituel». Chacun de ces aspects mis en valeur stimulant à son tour les autres.

Et je me souviens que lorsque je l’ai lu, il y a vraiment très longtemps, je l’avais trouvé d’une efficacité redoutable. Imaginez! Dès les premières pages, l’auteur nous met littéralement au défi de passer à travers le livre au complet avant d’aller dormir! Histoire d’en capter l’essence et la pensée générale.

L’idée d’ensemble que je garde en mémoire encore aujourd’hui c’est que le monde est rempli de talents inutilisés et de capacités laissées en jachère. Mais que paradoxalement, une minorité de personnes seulement ose. Au fil des pages, l’auteur nous met donc au défi de devenir plus fort, d’avoir une pensée plus créative, de développer une personnalité plus magnétique et de fortifier son caractère.

« Quand Henry Ford a voulu du verre incassable pour ses nouveaux modèles, il n’est pas allé voir les spécialistes. Ils connaissaient trop de raisons pour lesquelles cela était impossible. Amenez-moi des jeunes gens passionnés qui ne connaissent pas les raisons pour lesquelles on ne peut pas fabriquer du verre incassable, a-t-il ordonné. Donnez ce problème à des jeunes gens ambitieux qui pensent que rien n’est impossible. Et son verre incassable, il l’a obtenu. »

«Je vous défie!» William Danforth)

Mon avis c’est qu’on est clairement pas avec un livre à lire avant de se coucher avec ça, l’évidence étant qu’on arrive plus à dormir tant on se retrouve gonflé à bloc, convaincu de pouvoir tout accomplir!

« Christophe Colomb était fou de vouloir naviguer autour de la terre. Les frères Wright étaient insensés de vouloir voler. Mais supposez qu’ils n’aient pas essayé ? »

«Je vous défie!» William Danforth)

Alors à mon tour, je vous défie! Que 2021 soit cette année où vos projets se réaliseront enfin!

***

Vous aimez mes billets ? N’hésitez pas à les partager sur vos réseaux sociaux. Ma maison est grande, il y a de la place pour la visite !

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

La vie n'est pas une course, Léa Stréliski

Jour 16 de mon calendrier de l'Avent littéraire. Si peu de jours avant Noël, ça donne presque envie de ralentir un peu. Et c'est justement ce que propose le livre dont je vous parle aujourd'hui, «La[...]

Les micro romans de Maud Chayer

En ce jour 8 de mon calendrier de l'Avent littéraire, j'ai envie de vous parler aujourd'hui, non pas d'un mais bien de deux très courts romans - des micro fictions ou nouvelles, c'est selon -[...]

Il faisait beau et tout brûlait, Vincent Giudicelli

C'est rare que j'en lise mais je dois l'avouer, j'ai été agréablement surprise par la lecture de ce tout petit recueil de nouvelles de l'auteur Vincent Giudicelli, «Il faisait beau et tout brûlait». Dans la première[...]

Histoire populaire de l'amour au Québec, Jean-Sébastien Marsan, T.2

Aujourd'hui, jour 4 de mon calendrier de l'Avent littéraire, nous voici avec le tome 2 d'une trilogie dont le premier volet avait été rien de moins que l'un de mes coups de coeur l'an dernier. J'avais[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.