Non classé

La relâche pour danser sur les deux guitares

Vendredi. D’ici quelques heures, je serai enfin en congé pour cette célèbre semaine de relâche qu’ici au Québec, tous les parents attendent….ou exècrent! Les premiers parce qu’ils en profitent pour faire relâche, eux aussi. Les seconds, parce que ne bénéficiant pas de suffisamment de vacances dans leur milieu de travail, ils se retrouvent avec cet éternel casse-tête de savoir ou envoyer leur marmaille pour une semaine…

Pour ma part, depuis quelques années, j’ai apprivoisé ce plaisir chaque fois renouvelé, mars venu, de disparaître, moi aussi dans la nature !

Et puisque la semaine de relâche, ça évoque immanquablement les souvenirs de jeunesse, m’est revenu en tête cette chanson de Charles Aznavour que ma mère a écouté toute mon enfance. Et qui chaque fois que je l’entend, me donne envie de danser ! Et cela même en ces moments ou comme c’est le cas dans ma vie actuellement, tout est bien loin d’être de nature à me donner envie de danser…

Mais qu’importe !

Deux guitares en ma pensée 
Jettent un trouble immense 
M’expliquant la vanité 
De notre existence 
Que vivons-nous, pourquoi vivons-nous 
Quelle est la raison d’être 
Tu es vivant aujourd’hui, tu seras mort demain 
Et encore plus après-demain 

Ce matin, je la partage avec vous !

Et vous ? Relâche ou pas relâche ?

(* Note à moi-même: Non mais quel mauvais titre de billet ! Vivement la relâche !!)

2 commentaires

  • Julie

    Pas de relâche pour moi cette année!
    je travaille dans le domaine scolaire pourtant.
    Mais en tant que personnel de soutien… eh bien je soutiens!
    Hihi!
    Il aurait fallu que je me garde des journées de vacances, mais j’ai été gourmande l’été passé!
    Comme mes enfants s’amusent très bien sans moi maintenant, je vois moins l’intérêt aussi, j’avoue!

    Je n’ai jamais autant écouté Aznavour que lorsque j’ai été dans la tempête!
    Il apporte (en tout cas pour moi) un sentiment de légèreté.
    Il m’a aidé à traversé ma séparation et mes tumultes amoureux qui ont suivi…
    Et hop!
    Je vais l’écouter aujourd’hui!
    C’est trop bon, même quand on va bien!
    Je te souhaite du vert, du beau, du blanc et de l’espace à foison, pour t’amuser, méditer, bouger dans cette semaine de relâche tant attendue!

    • Marie

      Bonjour Julie ! C’est vrai que la semaine de relâche, ça s’impose peut-être un peu moins quant les enfants grandissent. Pour le moment, j’en profite 😉 Même si pour cela, je dois devancer une journée de congé parce que moi aussi, j’en ai déjà un peu trop profité l’été dernier 🙂

      Et Aznavour, comme tu le dis, ça apaise, peu importe le moment de la vie 😉

      Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)

Follow by Email