La valse des calendriers de l’Avent

Voilà décembre entamé! Et avec lui, la course folle vers la période des fêtes.

Et justement hier, j’ai reçu le miens, un calendrier de Noël aux promesses des thés les plus variés, histoire de ponctuer ce mois de petites pauses prises à gauche et à droite.

Mais du coup, j’ai eu une idée un peu folle! Celle de me donner un défi qui, juste à y penser, me donne un peu le vertige.

Et si ?

Et si je vous proposais un calendrier de l’Avent…littéraire ?

Un festival de chroniques dédiées à mes lectures. Celles des dernières semaines comme celles de livres qui attendent sagement sur ma table de chevet leur tour venu.

Ce serait fou n’est-ce pas ?

Alors ça commence demain avec un premier titre, «Il faisait beau et tout brûlait» de l’auteur Vincent Giudicelli. Un recueil de nouvelles que j’ai reçu gracieusement – et comme une indicible surprise – d’une éditrice montréalaise. Je vous raconte ça demain !

Qui sait? Peut-être trouverez-vous dans ce calendrier de l’Avent littéraire des idées de bouquins à glisser sous votre sapin ! Si c’est le cas, n’hésitez pas à venir me le dire !

N’hésitez pas non plus à me faire vos suggestions de livres dont vous aimeriez qu’on parle ici.

Alors à vos bouquins, c’est parti!

***

Vous aimez mes billets ? N’hésitez pas à les partager sur vos réseaux sociaux. Ma maison est grande, il y a de la place pour la visite !

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Lison.ca: Pour Noël, un coffret de lectures personnalisées

Parce que Noël approche et que, vous comme moi, nous sommes fous de livres (n'est-ce pas?), j'ai envie de partager avec vous la plus belle initiative qui soit. Plus encore en ce temps de pandémie[...]

Quelque part en Occident, Stéphane Lefebvre

Pour ce billet consacré à mon Calendrier de l’Avent littéraire, je me suis attaquée à un livre reçu gracieusement par Annika Parence Éditeur, «Quelque part en Occident» de l’auteur Stéphane Lefebvre. Et clairement, vous ne pourrez que constater[...]

L'énigme de la chambre 622, Joël Dicker

Il y a plusieurs années, j'avais vraiment eu un énorme coup de coeur pour Joël Dicker qui avec son premier livre «La vérité sur l'affaire Harry Québert» avait fait une entrée fracassante dans le monde[...]

L'art d'aimer, Ovide

Je me souviendrai toujours d'une session particulière à l'époque où j'étudiais en littérature, alors que j'avais le début vingtaine. L'assemblage de mon choix de cours avait fait en sorte que j'avais du lire en[...]

Bombance et boustifaille: Le cuisinier français

Décembre, pour beaucoup d'entre nous, ça rime souvent pas mal avec une sorte d'état de siège de nos cuisines. Parce que de la visite, ça mange n'est-ce pas? Et que surtout, à l'occasion du[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.