Les mots des autres… Anne Percin

Crédit: Pexels

«On dirait qu’il manque quelque chose: une place, quelque part, pour exister.

On se débat pour se tenir la tête émergée, on se voit pas plus loin que le bout de son nez et toutes les places sûres sont prises.

La solution est peut-être d’aller droit devant soi, sans se soucier de rien.»

(- Anne Percin, Les Singuliers)

 

 

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Nouvelle année comme dans le mot promesses

Les débuts d'années - mais peut-être est-ce le cas pour tout le monde! - aussi loin que je me souvienne, m'ont toujours semblé devoir rimer avec engagement... Comme dans promesses... Celles que l'on se fait à soi-même[...]

La plus magnifique des résolutions

Je suis à lire ces temps ci un livre que je trouve particulièrement perturbant et dont j'ai envie de partager avec vous un passage... « Les changements que vous pourrez effectuer commencent par vous-mêmes, mais vous verrez[...]

Les mots des autres...Mary MacLane et le bonheur

Ce qui me fascine avec les livres, c'est cet itinéraire indescriptible et un peu mystérieux qui semble se dessiner au fil de nos lectures. Un livre semblant nous conduire vers le le suivant. Un peu[...]

Never Ending Story

Photo: PABvision.comVous le savez ! Les questions relatives à la filiation me fascinent particulièrement ! Ma façon bien à moi de tenter de répondre à l'éternelle question «Qui suis-je ?» ou encore, «Quelle est le sens[...]

Les mots des autres...Ou écrire selon Sylvia Plath

«Écrire est un acte religieux: une manière d'ordonner, corriger, réapprendre et ré-aimer les gens et le monde, tels qu'ils sont et pourraient être.» (-  Sylvia Plath, Journaux, Gallimard)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.