Mots(Rosité)

Pexels

Je suis ces jours-ci un peu comme ces grands timides

De ceux qui n’osent pas trop approcher de l’objet de leur convoitise.

De crainte d’être rejeté.

Ou tout simplement…

…pas tout à fait à la hauteur.

Alors ?

Cachée dans un coin

je m’étourdis

…de mots anodins

De ceux qui, comme le mauvais vin,

vous laissent

…l’esprit engourdi.

Ces mots que l’on écrit,

trop souvent sans trop y penser.

Dans un assemblage de lettres

unies dans un mauvais mariage

…pour le futile et l’inutile.

Et puis encore?

Je crache dans la noirceur ces mots dont le destin

…est de devenir simples taches d’encre

Et qui à la lumière du matin,

un peu comme les mauvaises rencontres

feront tache, elles-aussi

…alors qu’elles m’apparaîtront presque obscènes.

Mais qu’importe n’est-ce pas?

Ces mots je m’obstine à les griffonner

Pour rien.

Presque à mon corps défendant.

Parce que je ne sais faire autrement.

Et, qu’un peu comme on va à la pêche

simplement pour passer le temps.

je me berce de cet espoir un peu fou qu’ils mordent

Sans plus se dérober.

Puis ?

Je regarde le temps qui en filant se défile

Les mots qui, au moment ou ils me frôlent

…s’envolent.

Je m’imagine cueillir les lettres

qui en un ballet magique,

soudainement s’accoupleraient.

Comme ces fleurs qui d’un coup

inexplicablement

cessent de se refuser

…pour s’offrir enfin.

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Parce qu'on ne peut vivre que d'écriture et d'eau fraîche !

Ou lorsque la réalité nous rappelle à l'ordre ! Et qu'il faut se résoudre à sortir sa pelle plutôt..que sa plume !  

Chronique de l'amour et du hasard ou comment survivre à la St-Valentin

J’ignore si je suis la seule à avoir remarqué le phénomène mais chaque année en février, à l’approche de la St-Valentin, j’observe sur mon fil facebook et sur les médias sociaux en général à un genre de[...]

Mystère et boule de gomme

  Je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne, j’ai toujours été un peu mystifiée face à cette section de bien des journaux qui se propose de nous dire en quelques mots[...]

Prise la main dans le sac

Mon fils, hier soir au moment de se mettre au lit, qui convoque son père pour une rencontre au sommet... - «Papa, j'ai quelque chose de très urgent qu'il faut que je te dise! Il faut[...]

Du pouvoir réactionnaire de la féminité

Hier, je suis tombée sur un article de Libération qui, après m'avoir donné le sentiment d'être littéralement tombée de ma chaise, m'a portée à réfléchir... L’histoire ? Celle de Lucia Caram, une bonne sœur Dominicaine d’une cinquantaine[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.