Pages féminines d’un autre temps…Femmes débiles, soignez-vous !

Crédit: Pexels

Lire les vieux journaux, je l’avoue, c’est mon plaisir coupable.

Pour les trouvailles qu’on y fait, mais surtout, pour tout ce qu’on y apprend…

Par exemple ? Qu’il y eut une époque pendant laquelle l’un des produits miracles dont on vantait les vertus aux femmes pour soulager tous leurs maux s’appelait le composé Pinkham…

La promesse ? Soulager la «neurasthénie» ou «l’hystérie» des femmes.

C’est à dire ?

Les douleurs et plaintes associées aux menstruations.

Décidément, on aura tout vu !

*****

FEMMES D’ÂGE MOYEN (38 à 52 ans)

ÉCOUTEZ CET AVERTISSEMENT

Si vous approchez l’âge moyen (38 à 52 ans) et craignez des étourdissements, des accès subits de chaleur;  si vous vous sentez agitée, impatiente, de mauvaise humeur et plutôt nerveuse, ces symptômes ennuyeux peuvent résulter de troubles organiques propres à la femme.

Soyez donc sur le qui-vive. Prenez du Composé Végétal Lydia E. Pinkham, ce remède bien connu qui, depuis 60 ans, a permis à des milliers de femmes débiles, faibles et nerveuses, à franchir cette « période critique ».

Le composé Pinkham, « l’ami véritable de la femme », calme les nerfs surexcités et élimine cet affaissement attribuable à des causes fonctionnelles.

Le composé Pinkham vaut la peine d’être mis à l’essai. De fabrication canadienne il se vend sous forme de liquide ou de tablette facilement assimilable.

(Le Petit journal, 7 janvier 1941)

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Pages féminines d'un autre temps...Secrets de style

Madame, votre robe vous sied parfaitement si... ...Votre vieil oncle vous dit «Petite, que tu as bonne mine, aujourd'hui.» ...Cette petite fille, dans la rue, se retourne sur votre passage... ...Cette mauvaise langue de Mme X...prend un air[...]

Pages féminines d'un autre temps...Pensée magique (bis)

Là où l’on apprend que les bains chauds…font maigrir ! ***** SI VOUS VOULEZ GROSSIR - C’est vous ? - Mais oui, c’est moi. Vous ne me reconnaissez pas ? - Vous avez rajeuni de dix ans depuis que vous[...]

Pages féminines d'un autre temps...La valeur d'une femme inversement proportionnelle à son âge

Un homme de trente ans vaut douze mille dollars! Et la femme se déprécie vite. Plusieurs professeurs allemands se sont efforcés de calculer ce que peut être la valeur économique d'un homme et d'une femme à[...]

Pages féminines d'un autre temps...Le mariage ou comment se colleter avec un iceberg

Simple le vie de couple? Que nenni! Déjà le Petit Journal, en 1964, nous mettait en garde. Le mariage, sachez-le, c'est comme se battre avec un Iceberg ! ***** On le connaît en surface, les neuf-dixièmes sont cachés SE[...]

Pages féminines d'un autre temps... Le danger est partout mesdames! ou Comment résister aux hommes

Parce que ces perles sont à mes yeux un peu comme quelques clins-d’œil du passé. Mais surtout, parce qu'à travers eux, j'ai comme l'impression de trouver des fragments de Lucienne, mon arrière-grand-mère qui a vécu dans[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.