Non classé

Un café ?

Avez-vous déjà lue (ou vue!) la pièce de Michel Tremblay « Les belles-sœurs », histoire dans laquelle des femmes se réunissent pour coller des timbres leur permettant à échéance de se mériter de «merveilleux» prix, tels des cafetières ?

Le principe était fort à la mode dans les chaumières dans les années 70 à ce qu’on dit ! (ou «tendance» comme on le dirait aujourd’hui ! ) Dans l’œuvre de Tremblay, ce qui était au début une activité féminine sans conséquence se termine par un beau chaos alors que la «chicane pogne dans la cabane» !

Pourquoi je vous parle de cette vieille pièce du répertoire du théâtre québécois ce matin ? Parce que j’ai vécu cette semaine un événement assez surréaliste merci ! Événement qui vous le verrez vous-même lorsque je vous l’aurai raconté, peut donner à penser qu’il y a certaines choses qui ne changent pas…ou si peu ! Et que parfois, la réalité dépasse en originalité même les télé réalités les mieux orchestrées !

Ainsi, je vous en ai glissé un mot hier, j’ai remporté une super cafetière à espresso qui a ce qu’on en dit, aurait remporté de nombreux prix en Europe pour son design. L’amatrice de bons cafés que je suis n’a bien évidemment pu faire autrement que d’être emballée par cette chance ! D’autant plus que d’une part, je gagne rarement dans ce genre de concours et que par ailleurs, je suis plutôt méfiante envers ses sites Internet qui en échange d’une quantité incroyable d’informations sur vous, vous fait miroiter l’improbable chance de remporter quelque chose. Mais bon, il arrive que je succombe tout de même à l’appât du gain et que je tente ma chance !

Cette fois-ci, il s’agissait du lancement d’un nouveau site Internet se voulant un « guide des tendances » et je me suis donc inscrite à leur infolettre, ce qui du coup me rendait éligible au tirage en question. Le prix: une cafetière à espresso, un pyjama et…, de la pâte à dents ! (vous aurez compris je pense que la pâte à dents n’était pas la partie « sexy » du tirage n’est-ce pas!)

De fait, les personnes s’étant abonnées à l’infolettre avant le 12 octobre recevaient en matinée mercredi un courriel leur permettant, en étant parmi les 300 premières à entrer leurs coordonnées à 11h pile, de remporter le dit ensemble cadeau. D’après ce que j’ai pu en lire sur la page Facebook du site, nous avons été 7,500 à tenter notre chance afin d’être dans les 300 ! Alors imaginez combien j’ai été contente d’en être !

Sauf que, vous le savez maintenant, mes histoires ne sont jamais banales ! En cours de journée, un lavage de linge sale dans les règles de l’art a débuté sur la page Facebook de ce site internet, certaines candidates se plaignant de « l’Injustice » vécue par celles détenant une connexion Internet moins rapide, pour celles qui n’avaient pas reçu le courriel, et quoi d’autre encore ! Une certaine personne que j’appellerai ici « Mme Concours » (car c’est clair que c’est là la seule occupation de sa vie !) s’est mise à provoquer le bordel en répondant aux questionnements de tout un chacun qui publiait un commentaire, leur disant qu’elle allait faire une plainte à la Régie des courses et loteries, responsable des concours ! Tellement ridicule que plusieurs participants lui ont alors demandé…de changer de poste ou de fréquence, c’est selon !

Et oui ! Tout ce tollé en l’espace de 24h pour une cafetière !

Au final, six gagnants ont été disqualifiés parce que ne n’étant pas inscrit à l’Infolettre avant le 12, tel que spécifié initialement. Ce qui a fait que six nouveaux gagnants ont été déclarés, ce qui est correct dans les faits. Sauf que je me questionne un peu sur cette histoire qui n’en finissait vraiment plus et ou nous pouvions voir des femmes d’aujourd’hui se déclarer littéralement la guerre…pour une cafetière…

Le jour même ou au Chili, des mineurs coincés dans une mine depuis 3 mois pouvaient ENFIN voir le soleil !

Surréaliste, disais-je ?

Je vous souhaite un week-end tout léger !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)

Follow by Email