Tour de babel

Photo: IStock

Faites vous partie de ceux qui ont déjà succombé au phénomène des tablettes de lecture ?

Moi, pas encore, je l’avoue.

Et pourtant, ce n’est pas faute d’avoir un faible pour la technologie. Ni non plus que je ne lise pas suffisamment, loin s’en faut !

Il me semble en effet que le fait de lire soit le dernier acte de pure égoïsme que l’on puisse encore se permettre (si on peut le dire ainsi) alors qu’on se «déconnecte, on se débranche, on s’isole et qu’on y est pour personne» comme le disait récemment l’animateur français Alain Finkienlkraut sur France Culture.

Un pur moment d’intimité !

Et pourtant, je songe maintenant à abdiquer…

Pourquoi ? En raison du grand nombre de livres qui jonchent ma table de chevet et qui maintenant, élabore ses tentacules jusque sur ma commode… Ma bibliothèque ayant depuis longtemps demandé grâce ! Celle du sous-sol tout comme la petite que j’avais installé dans ma chambre, me disant que celle ci pourrait contenir ces livres que je voulais lire dans un futur proche… Mais cela, c’était ignorer que devant une table de libraire, je deviens folle ! Ne pouvant m’empêcher de ressortir avec l’oeuvre complète d’Irène Némirovsky par exemple. Ou encore, à une vente de livres usagés au profit des plus démunis, me rendre compte que j’ai largement «dérapé», en ressortant avec rien de moins que…dix livres !

Alors voilà ! Je me dis que peut-être que d’avoir enfin ma tablette de lecture à moi me permettrait à tout le moins de régler deux problèmes existentiels de ma petite vie ! Soit d’avoir moins cette impression de vivre dans une bibliothèque du Moyen-Âge, dans laquelle je devrai finir par me cloîtrer si je veux seulement espérer en venir à bout… Mais aussi, de pouvoir lire n’importe quel livre dans le train, sans avoir à me soucier de son poids ! Car avouons-le, un livre de 2000 pages à apporter avec soi tous les jours, ça peut causer, sinon un «mot» de trop, certainement des «maux» de dos !

Et puis voilà que ce matin, je suis tombée sur cet article du New-York Times, relayé en français par Slate, dans lequel on rapporte que même si la tablette gagne en popularité, la majorité des utilisateurs n’en voudraient pas…pour leurs enfants !

Comme quoi, faites ce que je dis. Pas ce que je fais 😉

Et vous, tablette ou papier ?

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Pour le plaisir de lire

Avec l'arrivée du printemps et avec lui, l'idée des vacances à venir, j'ai du coup envie de me lancer toute entière dans mon plaisir coupable: la lecture ! C'est pourquoi je suis plongée ces jours[...]

L'énigme de la chambre 622, Joël Dicker

Il y a plusieurs années, j'avais vraiment eu un énorme coup de coeur pour Joël Dicker qui avec son premier livre «La vérité sur l'affaire Harry Québert» avait fait une entrée fracassante dans le monde[...]

Nos secrets trop bien gardés, Lara Prescott

Cette année, je me suis fait la promesse de lire encore plus de livres que l'année dernière. Et si je n'ai pas «chroniqué» tous les livres que j'ai lus depuis le début de l'année, il[...]

Élucubrations... littéraires

  Crédit: Photo-Libre.fr Cette semaine, et ce jusqu'à samedi, se tient à Montréal la nouvelle édition du Festival international de littérature (FIL). L'occasion parfaite de parler bouquins n'est-ce pas ? «La littérature fait partie de ma vie quotidienne. Depuis l’enfance jusqu’à[...]

Les plaisirs hivernaux ne sont pas toujours ceux que l'on pense...

Trouvez-vous comme moi que janvier, avec ses gros flocons, donne envie de se blottir confortablement dans sa doudou avec un bon livre ?    Ou d'aller voir un bon film au cinéma ? Moi si ! En ce[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.